COMMENT EVITER LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS DANS LA MAISON ?

Partager sur Facebook

Perturbateurs endocriniens, késako ?

D’origine naturelle ou artificielle, les perturbateurs endocriniens (souvent abréviés en PE) sont des substances chimiques étrangères à l’organisme. En interférant avec le fonctionnement du système endocrinien/hormonal, ils induisent des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur ses descendants.

En bref, ce sont des molécules exogènes qui peuvent nuire gravement à notre santé et notamment notre système de reproduction.

Les PE sont soupçonnés être à l’origine d’une multitude de pathologies chez l’Homme (cancer, obésité, maladies cardiovasculaires,…). Cependant, il est difficile à ce jour d’établir un lien de causalité entre l’exposition prolongée aux PE et l’apparition de ces pathologies car celles-ci sont multifactorielles.

Il  est important de rappeler, que la plupart des substances sont des PE suspectés et non avérés car leur toxicité découle d’effets à long terme, pouvant apparaitre seulement dans des cas précis. De plus, la plupart des études prouvant leurs effets sont des extrapolations de tests réalisés in vitro ou sur des animaux ce qui implique que les résultats obtenus ne sont pas toujours transposables à l’Homme…

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), propose de les classifier en 3 catégories :

  • PE « avérés »,
  • PE « présumés »
  • PE « suspectés »

La volonté de l’ANSES en distinguant ces 3 catégories est de mieux cerner les risques relatifs à chaque « type » de PE afin de permettre une réglementation adaptée à chaque catégorie. Exemple : l’interdiction des jouets avec des PE “avérés”, “présumés” et “suspectés”.

Depuis, vous pouvez retrouver une définition officielle d’un perturbateur endocrinien sur le site de l’Union Européenne : https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/endocrine_disruptors/docs/201712_ppp_draft_en.pdf

Où les trouve-t-on ?

Les perturbateurs endocriniens peuvent être présents dans de nombreux éléments de notre quotidien : produits cosmétiques, emballages, plastiques, produits alimentaires, jouets, produits ménagers, médicaments, vêtements ….

Les petits gestes du quotidien pour les éviter

  • Utiliser des produits ménagers écologiques et/ou éco labélisés.
  • Bien aérer votre intérieur quotidiennement, pendant 15 à 30 minutes
  • Ouvrir les fenêtres pendant et après le ménage
  • Dépoussiérer et désinfecter son intérieur. Et même les poignées de porte et les interrupteurs !
  • Limiter les emballages et objets en plastique
  • Ne pas faire chauffer les aliments dans du plastique
  • Eviter les aliments transformés

Le Saviez-vous ?

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics français accordent une importance particulière aux perturbateurs endocriniens. Depuis 2005, le Programme de recherche sur les perturbateurs endocriniens (NRPE) a été créé pour soutenir la recherche sur la question des PE. En avril 2014, la France a été la première à se doter d’une stratégie nationale sur les PE (SNPE), renforcée en 2019 par un second volet (SNPE2). Et plus récemment encore, plusieurs réglementations ont été mises en place pour protéger les consommateurs, telles que :

  • L’interdiction de certaines substances jugées dangereuses ainsi que les produits contenant ces substances (après des analyses scientifiques et techniques nationales)
  • Plus de transparence et d’informations pour les consommateurs sur les PE

Envie d’en savoir plus ?

7 GESTES SIMPLES POUR LE CLIMAT

Quand on parle climat aujourd’hui, la question du réchauffement climatique n’est jamais…

LIRE L'ARTICLE

MIEUX RECYCLER A LA MAISON C’EST FACILE !

Quand on parle de recyclage, on pense très souvent au tri sélectif…

LIRE L'ARTICLE

GRAND MÉNAGE D’AUTOMNE, PAR OU COMMENCER ?

Après l’été, son lot de sorties et de rencontres, l’automne pointe le…

LIRE L'ARTICLE

NOS CONSEILS POUR GARDER UNE MAISON PROPRE AVEC NOS AMIS A 4 PATTES

Pour un grand nombre d’entre nous, chats, chiens, et autres amis à…

LIRE L'ARTICLE