UNE HUMIDITÉ BIEN RÉGULÉE POUR UNE BONNE SANTE

Pour améliorer notre confort de vie et notre santé, il est important de connaitre et de maîtriser l’hygrométrie de notre maison. Hygrométrie…vous vous demandez à quoi correspond ce mot savant ? Il s’agit de la mesure du taux d’humidité de l’air. Nous vous donnons quelques astuces pour vivre dans un intérieur ni trop sec, ni trop humide …

Qu’est-ce qu’une maison saine ?

Le taux d’humidité d’une maison saine doit se situer entre 45 et 60 %.

Trop sèche ou trop humide, notre maison serait inconfortable mais surtout pourrait avoir des effets néfastes sur la santé : toux, asthme, allergie, etc. Vous pouvez mesurer l’hygrométrie de votre intérieur, grâce à un testeur d’humidité ou un hygromètre, présent sur certaines stations météo.

L’hygrométrie varie selon les moments de la journée, et bien sûr, la période de l’année.

Donc pas d’inquiétude si les valeurs mesurées sont quelques peu inférieures ou supérieures aux seuils, tant que ce n’est pas sur du long terme.

Taux d’hygrométrie trop bas, que faire ?

S’il est inférieur à 45 % cela signifie que l’air est trop sec. Voici nos astuces pour y remédier :
  • Décorons notre maison avec des plantes : en les arrosant régulièrement, cela permettra à l’humidité de s’échapper par les feuilles.
  • Après la douche, et si on laissait la porte de la salle de bain ouverte ? L’air humide pourra alors se propager dans le reste de l’habitation.
  • En hiver, n’abusons pas du chauffage : L’ADEME recommande 19 dans les pièces à vivre, 16  dans les chambres, ce qui, en plus d’être bon pour la santé, permet de réduire sensiblement sa facture de gaz ou d’électricité.
  • Côté linge, n’hésitons pas à le faire sécher dans les pièces les plus sèches de la maison pour équilibrer ce manque d’humidité.
  • Et bien sûr, l’éternelle rengaine : n’oublions pas d’aérer notre maison afin de réguler l’air ambiant. Pour rappel, 15 petites minutes par jour suffisent.

Trop d’humidité dans l’air, quelles solutions ?

Si en revanche le taux d’hygrométrie est trop élevé (supérieur à 60%), quelques gestes simples suffiront à diminuer l’humidité persistante :
  • Attention à la pièce où l’on fait sécher son linge en intérieur. L’isoler dans une pièce plus sèche ou le mettre devant une fenêtre ensoleillée accélérera l’évaporation de l’humidité.
  • Laissons respirer la maison en n’obstruant pas les bouches d’aération.
  • Redécouvrons les bienfaits de la gomme arabique parfumée : déposée en petits morceaux dans une sous-tasse (hors de portée des enfants), elle constitue un remède efficace contre l’humidité dans les petites pièces de la maison.
  • Il est possible de “soigner” les pièces humides tout en les relookant, en utilisant une peinture adaptée. Elle laissera respirer le support tout en évitant le développement de moisissures ou de salpêtres.
  • Et n’oublions pas d’aérer 5min 3 fois par jour afin de renouveler l’air ambiant et éviter la condensation.

Le saviez vous ?

Si vous avez besoin de déshumidifier votre intérieur, il est possible de fabriquer votre propre déshumidificateur maison à l’aide d’une bouteille en plastique, de gros sel et de coton. De nombreux tutos existent en ligne pour créer votre déshumidificateur-maison prêt à l’usage !

Envie d’en savoir plus ?

UNE HUMIDITÉ BIEN RÉGULÉE POUR UNE BONNE SANTE

Pour améliorer notre confort de vie et notre santé, il est important…

LIRE L'ARTICLE

NOTRE ENGAGEMENT POUR LA NOUVELLE ECONOMIE DU PLASTIQUE

Chez Swania, nous avons à cœur de réduire notre impact sur l’environnement.…

LIRE L'ARTICLE

LES CERTIFICATIONS ECOLOGIQUES

Partager sur Facebook

LIRE L'ARTICLE

POUR LE PLAISIR DES SENS

La gamme Maison Verte a été développée avec la volonté d’associer plaisir et efficacité…

LIRE L'ARTICLE